Liste des Prix

Le Fonds attribue tous les deux ans le prix « André Ryckmans » du développement. Le Fonds porte une attention toute particulière à la situation des femmes dans les pays du Sud et en particulier à leur situation sociale et économique.

2016 : Odile Marchand pour son travail de pionnière en soins palliatifs à Kinshasa  et Guillaume Bisima directeur du festival AMANI (pour la paix) à Goma.  Un prix spécial a été attribué à Isidore E Ndaywel pour son travail d’historien.

2014 : Christine Deschrijver – Schuler
pour son travail à la « cité de la joie » en faveur des femmes victimes de violences (Kivu)
en savoir plus et découvrir l’album photos

2010 et 2012 : Jacques Van der Stichele
pour son travail éducatif avec les enfants de la rue à Port au Prince (Haïti) et Enfofam association de femmes à Haïti travaillant à l’éducation par les medias.
en savoir plus

2008 : Claude Makonga
pour son travail de reconstruction, de développement agricole et d’animation au Maniema
en savoir plus et découvrir l’album photos

2006 : Elise Muhimuzi
secrétaire exécutive du Conafed (Comité national femmes et développement) pour son travail de réseau « femmes » en République Démocratique du Congo
en savoir plus et découvrir l’album photos

2004 : Hilzete Brito
pour le travail d’alphabétisation et de formation professionnelle d’adolescent(e)s dans une favela de Salvador (Bahia, Brésil)
découvrir l’album photos

2002 : Madame Nsona
pour son action en faveur des enfants abandonnés à Kinshasa
Découvrez des photos

2000 : José Mpundu de Kinshasa
pour son travail en faveur de la démocratie et de la formation civique.
en savoir plus et découvrir l’album photos

1998 : Monseigneur Taban
évêque du Sud Soudan pour son action de développement et son travail de reconstruction au Sud Soudan.

1995 : Madame Clémentine FAIK
professeur à l’UCL, pour son travail en matière culturelle africaine qu’elle poursuit dans l’a.s.b.l. CILTADE qu’elle a créée et dans les publications qui en sont sorties.

1993 : Monsieur Claude DEBEHAULT
pour son travail en faveur des indiens du Costa-Rica et en particulier pour la protection juridique des réserves naturelles habitées par ces populations.

1990 : les Docteurs NZILA et BOLA
(prix double) pour leur travail dans les Centres de santé primaires de Gemena et de Pawa (RDC).

1986 : Frère Jules TAMINIAUX
pour son dispensaire de Goma (Kivu, RDC) et en particulier sa réputation de soins aux brûlés.

1980 et 1984: Muelanzambi BAKWA
pour le travail de traduction et d’interprétation d’un millier de proverbes judiciaires Bakongo recueillis par A. Ryckmans entre 1955 et 1960. Le prix a été attribué pour ce travail par deux fois.

1977 : Soeur Claire FRANCOIS
pour le réseau d’assistants sanitaires et de petits dispensaires créés à Madagascar.

1974 : Docteur Dia SEVEREYNS
pour son travail en matière de soins médicaux primaires et le réseau de dispensaires en Bolivie.

1969 et 1971 : Jacques COURTEJOIE
pour son travail d’éducation sanitaire et en particulier pour les brochures et boites à images conçues dans son atelier de Kangu (Mayombe RDC).

1967 : Frère Henri VAN MOORSEL
pour son remarquable travail de fouilles et de recherches sur la préhistoire du Bas-Congo.

1965 : Père Bernard VAN DEN BOOM
pour son travail d’encadrement de jeunes à Kenge et à Kinshasa (RDC) et en particulier pour la fondation de la troupe des petits chanteurs et danseurs de Kenge qui ont fait une tournée en Belgique et au Canada.

1963 : Anne-Marie VERWILGHEN
médecin à YASA (Kwilu RDC), pour son travail d’éducation dans l’hôpital et à l’école d’infirmière annexée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *