FAR en bref

Objectif
L’objectif du Fonds André Ryckmans asbl (FAR) est la lutte contre l’exclusion politique, socio-économique et culturelle des populations en Afrique et en Amérique latine.

Activités
Chaque projet soutenu par le FAR dispose d’une assise locale, est géré par un groupe structuré avec une représentativité et une situation stable. Les projets sont généralement limités dans le temps (de 2 ou 3 ans à un maximum de 10 ans) sauf ceux à finalité exclusivement sociale comme la crèche de Salvador (Brésil) ou une formation technique, professionnelle ou scolaire, car il y a rotation des élèves ou stagiaires (enfants de rue, école…). Les critères de sélection des projets sont la fiabilité du responsable (connu par un membre de l’AG du FAR), la « nécessité » ou l’urgence du projet, les preuves de son efficacité, l’adhésion des bénéficiaires (village, groupement, etc.) et la signature d’une convention avec le FAR. Les bénéficiaires des projets sont les populations rurales, urbaines et périurbaines, les jeunes, les femmes, les personnes défavorisées.

Depuis 1961, le FAR a soutenu des projets en Afrique (Niger, Sénégal, RD Congo) et en Amérique latine (Brésil, Haïti, Vénézuela).

Le Fonds André Ryckmans (FAR) a été créé en janvier 1962 et est agréée par la coopération belge depuis le début (OCD, DGCD, DGCI, etc.). Il a été subsidié également par le Wallonie-Bruxelles International (WBI) et a travaillé en collaboration avec plusieurs ONG belges et étrangères.

Actuellement il travaille par convention avec Le Monde selon les Femmes. Il est membre d’ACODEV et du CNCD-11.11.11.

Prix André Ryckmans
Il accorde tous les deux ans un « prix du développement » : le Prix André Ryckmans
Découvrez la liste des Prix attribués

Agrément ONG

– d’actualité : Agrément du Ministère des Finances pour les attestations fiscales
– 1997 – Agrément comme organisation non gouvernementale (ONG) en savoir plus
– 2013 à fin 2016- Renouvellement agrément ONG en savoir plus

Le Monde Selon Les Femmes

Depuis 2011 le Fonds André Ryckmans travaille en partenariat avec le Monde selon les femmes pour mettre en action des projets dans les pays du Sud. ). Une convention a été signée en 2013. C’est le projet n° 444 du FAR.

Il s’agit de projets subsidiés par la coopération fédérale belge situés en Amérique latine (Bolivie, Pérou) et en Afrique dans un premier programme (2012-20116) puis de projets au Sénégal et en République démocratique du Congo dans le second programme (2017- 2021). L’objectif est de travailler autour des thématiques du développement durable et des violences faites aux femmes. Ce travail mérite d’être soutenu !

. Pour toute information, contactez La Monde selon les femmes : http://www.mondefemmes.be/genre-developpement-avec-le-sud.htm

Voir aussi le farnews n° 38 en page 2 qui figure dans le site sous la rubrique « farnews ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *